Mastic

à été ajouté à votre valise

Mastic

Mastic

Le Mastiha aussi appelé mastic est une larme, une sève contenue dans les troncs du bois de lentisque. Lorsque l’arbre est blessé, éraflé, il pleure des larmes de résines. Cette culture ancestrale originaire de Chios perdure aujourd’hui et demande le même travail de récolte artisanal. Une légende nous raconte que l'arbre du « mastiha » dit mastic s'est mis à pleurer lorsque Saint Isidore fut torturé à cause de sa croyance au christianisme. Les larmes une fois séchées ont donné l'odeur du mastic.

Lorsque les larmes perlent le long du tronc, elles se gorgent des senteurs typiques de la méditerranée orientale, on entendrait presque les cigales ! Sa richesse olfactive est doublée d’une profusion de vertus médicinales. Les médecins hellènes comme Hippocrate l’utilisaient déjà. Aujourd’hui même les chefs s’en saisissent pour parfumer leurs desserts.

Origine : le mastic est un arbre méditerranéen originaire de l'île de Chios en Grèce.

La plante : le mastic est un petit arbre d'environ 2 mètres de haut et a une durée de vie de 100 ans environ. Il est en capacité de production à partir de la cinquième année. C'est une variété de pistachier, ses rameaux produisent de l'huile essentielle tandis que sa sève est beaucoup demandée en pâtisserie. Cette matière première est utilisée par les parfumeurs pour donner des notes vertes, puissantes et chaudes. Le mastic a été utilisé et continu d'être utilisé également en médecine. On dit qu'aujourd'hui que le mastic "rend plus douce la vie des hommes".

Production : la production est de 4 à 5 kilos selon l'arbuste. L'essence du mastic est extraite de l'écorce de son arbre.

Famille olfactive : boisée.

Notes olfactives : vert, puissant, chaud, cuiré, résineux.