Derniers avis

Par LAURENCE F. (Cagnes sur mer, France) le 08 Jan. 2019 :

(5/5) 
Produit évalué : Set échantillons découverte Excellente idée ces...

Par Caroline S. (Saint Jean de Védas, France) le 08 Jan. 2019 :

(5/5) 
Produit évalué : Eau de Parfum MAZHAR - ATLAS 11mL Nu J'adore le format unique...

Par Caroline S. (Saint Jean de Védas, France) le 08 Jan. 2019 :

(5/5) 
Produit évalué : Eau de Parfum SAUDADE - AMAZONIA 11 mL Nu J'adore le format unique...

Par Caroline S. (Saint Jean de Védas, France) le 08 Jan. 2019 :

(5/5) 
Produit évalué : Eau de Parfum WAKA - MADAGASCAR 11mL NU J'adore le format unique...

Par ISABELLE M. (BOURGOIN JALLIEU, France) le 08 Jan. 2019 :

(5/5) 
Produit évalué : Eau de Parfum voyage KADO - JAPON J'ai découvert ce parfum...

Mastic



L’arbre à mastic Pistacia Lentiscus est un pistachier poussant dans la garrigue du pourtour méditerranéen. Il est spécifiquement exploité sur l’île de Chios dans les Cyclades où il est dénommé « chia ». Ce savoir-faire ancestral insulaire est inscrit au patrimoine mondial de l’Humanité. Les larmes de mastic sont récupérées par des incisions répétées sur tout le tronc et les branches de l’arbre. La sève, la « mastiha », très visqueuse tombe en gouttes sur de la poudre de carbonate de calcium préalablement disposée au pied de l’arbre. La résine tombée au sol est laissée à sécher puis ramassée et nettoyée. Un arbre produit en moyenne 150g de mastic par an. Le mastic est ensuite envoyé à l’usine où il peut être conditionné en poudre ou bien en huile essentielle. 

Depuis l’Antiquité, le mastic est utilisé pour parfumer les alcools et les pâtisseries. Aujourd’hui encore, cette résine au goût de miel, à la fraîcheur du pin, légèrement mentholée mais douce par ses notes vanillées balsamiques fait le bonheur des parfumeurs, des cuisiniers et des anciens qui la « mastiquent » encore en regardant la mer Egée à l’horizon.

 Sa richesse olfactive est doublée d’une profusion de vertus médicinales agissant contre les ulcères, les brûlures ou encore le mal de dos.

Une légende raconte que l'arbre à mastic s'est mis à pleurer lorsque Saint Isidore fut torturé à cause de sa foi en Jésus et sa conversion au christianisme.

Lorsque les larmes perlent le long du tronc, elles se gorgent des senteurs typiques de la méditerranée orientale, on entendrait presque les cigales ! Sa richesse olfactive est doublée d’une profusion de vertus médicinales. Les médecins hellènes comme Hippocrate l’utilisaient déjà. Aujourd’hui même les chefs s’en saisissent pour parfumer leurs desserts.

La plante : le mastic est un petit arbre d'environ 2 mètres de haut et a une durée de vie de 100 ans environ. Il est en capacité de production à partir de la cinquième année. C'est une variété de pistachier, ses rameaux produisent de l'huile essentielle tandis que sa sève est beaucoup demandée en pâtisserie. Cette matière première est utilisée par les parfumeurs pour donner des notes vertes, puissantes et chaudes. Le mastic a été utilisé et continu d'être utilisé également en médecine. On dit qu'aujourd'hui que le mastic "rend plus douce la vie des hommes".

Production : la production est de 4 à 5 kilos selon l'arbuste. L'essence du mastic est extraite de l'écorce de son arbre.

Famille olfactive : boisée.

Notes olfactives : vert, puissant, chaud, cuiré, résineux.

Mastic

Effectuez une nouvelle recherche