Derniers avis

Par Diana B. (LA GARDE, France) le 24 Fév. 2019 :

(5/5) 
Produit évalué : Set échantillons découverte Bonjour, Je connaissais...

Par LAURENCE F. (Cagnes sur mer, France) le 17 Fév. 2019 :

(5/5) 
Produit évalué : Eau de Parfum voyage MAZHAR - ATLAS Je me suis trompée en...

Par LAURENCE F. (Cagnes sur mer, France) le 17 Fév. 2019 :

(5/5) 
Produit évalué : Eau de Parfum voyage KADO - JAPON J'ai découvert ce parfum...

Par LAURENCE F. (Cagnes sur mer, France) le 12 Fév. 2019 :

(5/5) 
Produit évalué : Eau de Parfum MAZHAR - ATLAS 50 mL Ce parfum découvert grâce...

Par LAURENCE F. (Cagnes sur mer, France) le 12 Fév. 2019 :

(5/5) 
Produit évalué : Eau de Parfum KADO - JAPON 50 mL J'ai découvert ce parfum...

Oud

Le calambac est la résine naturelle produite par certains arbres d’Asie du Sud du genre Aquilarias majoritairement. Lorsque l’arbre est infecté ou agressé celui-ci se protège par un mécanisme de défense particulier. Il crée donc cette résine foncée au sein de son tronc appelée aussi bois d’agar, bois d’argile, bois d’ aloès ou gaharu. C’est cette résine qui donne l’odeur terreuse et fumée si caractéristique. Cependant, seulement un arbre sur cent en moyenne est infecté, mais malheureusement, la résine produite n’est pas visible, ce qui a pour conséquence un abattage systématique de tous les arbres. Certains exploitants n’hésitent plus à infecter eux-mêmes les arbres, en les blessant artificiellement ou en leur inoculant directement des bactéries. Mais l’huile essentielle qui en résulte est de qualité inférieure.

Face à cette mauvaise gestion des ressources, les Aquilarias sont actuellement inscrits dans le registre des espèces menacées d’extinction.

Il existe environ une vingtaine d’espèces d’Aquilarias qui produisent du calambac mais la plus réputée elle celle provenant de l’Aquilaria Crassna, espèce endémique du Laos. Les Egyptiens utilisaient déjà le bois de oud afin d’embaumer les pharaons. Le bois de oud a aussi de nombreuses vertues contre les maux de ventre, les problèmes cardio-vasculaires et l’asthme.

Oud

Effectuez une nouvelle recherche